06 octobre 2018

La traite des planches comme dit pierre dac

   Quand je me suis rasé dans un état comateux ce matin, je ne pensais pas à arriver là : j'ai commencé à traiter les planches du grenier ; pas de quoi assurer une satisfaction pleine, mais un bon tiers de quelque chose.      Et je suis sur le point de donner une version de ma nouvelle, je touche du bois.
Posté par Bill Boquet à 18:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 octobre 2018

Ca avance molo

   Journée sensiblement à l'identique : j'ai semble-t-il encore moins avancé, mais j'ai fini de nettoyer le grenier, et j'y vois un peu plus clair dans ma nouvelle.
Posté par Bill Boquet à 20:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 octobre 2018

Ca avance pas vite

   Une journée à marner sans grande réussite, pourtant j'ai avancé.      J'ai avancé dans le grenier, pas beaucoup, je n'en avais plus le temps ni à vrai dire les moyens, mais je suis bien content de ce que j'ai fait.    Je suis en fait complétement obnubilé par ma nouvelle, bien que je ne le mesure pas vraiment elle avance bien, mais la complexité de la narration ou de l'intrigue m'oblige à être trés exigeant.
Posté par Bill Boquet à 21:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 octobre 2018

Le parnassien oublié

   Pour mon compte-rendu de la journée d'hier j'avais envisagé un titre un peu plus inspiré : j'avais bien trouvé une crème anglaise, catherine zeta jones, je voulais pondre quelque chose sur la base de : " Velouté de catherine métal jaune, tiens ! ", mais je n'ai pas réussi à placer l'angleterre dans les oeufs à la neige. C'est dommage, j'aurais bien aimé la faire briller.      J'en ai quasiment terminé avec le nettoyage du toit, encore un ou deux coups de spatule ou de balayette et le grenier sera propre. ... [Lire la suite]
Posté par Bill Boquet à 11:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 octobre 2018

Toujours pas de titre en vue, tim ( personne ne le sait mais robinson s'appelle tim, tim robinson Crusoë ) ?

   J'ai quelques minutes de retard sur l'horaire, mais le menu de la semaine est toujours à l'affiche :      Une travée, pas tout à fait achevée.      J'ai retre-bidouillé ma nouvelle, cuisiné la même chose qu'hier mais cette fois comme un parigot, et je me trouve présentement propre et frais comme, ce coup-ci je vois vraiment pas quel titre se profile, comme une crème anglaise avec son île, flottante.
Posté par Bill Boquet à 21:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 octobre 2018

Plus craquant que vanessa, pardi !

   Rien de changé au menu du jour :      Une travée au compteur, l'avant dernière.      J'ai trebidouillé ma nouvelle, cuisiné un poisson findus avec des petits légumes comme un rital, et je suis à nouveau propre et frais comme, ca ne va pas vraiment m'aider à trouver un titre mais il y en a bien un qui conviendra, comme un radis sorti de terre.
Posté par Bill Boquet à 19:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 septembre 2018

Et pas la moindre voile à l'horizon

   Même programme que ce samedi !      J'ai avancé une travée.      J'ai re-bidouillé ma nouvelle, cuisiné une purée parmentier comme un franchouillard, et cette fois encore je suis propre et frais comme, il va falloir que je force l'inspiration pour trouver un titre cette fois-ci, comme le vent du large !
Posté par Bill Boquet à 19:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 septembre 2018

Comme un gars rdon

   J'ai viré tout un tas de cochonneries à l'extrémité basse du toit, la partie en saillie dans laquelle les pigeons s'étaient établis depuis plus de cent cinquante ans peut-être. Il faudrait que je fasse toute la longueur, je me suis contenté d'un angle, le plus préjudiciable.      J'ai bidouillé ma nouvelle, cuisiné trois légumes surgelés comme un amerloque, et me voilà propre et frais comme un... flûte, j'ai pas de titre non plus, comme un gars rdon.
Posté par Bill Boquet à 21:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 septembre 2018

Ca avance statique

   A l'exception d'une course à la pharmacie puis d'un passage chez le buraliste je n'ai pas bougé mes fesses de la journée, du moins je ne les ai pas remué. Je me suis contenté d'une lessive, car j'ai occupé tout mon temps à la relecture d'une vieille nouvelle, la deuxième et dernière de mon cru, du moins devrais-je dire à en décrypter les différentes versions puisqu'elle se trouve dans son ensemble relativement fragmentée et va me demander beaucoup de travail pour lui rendre l'éclat qu'elle mérite.     ... [Lire la suite]
Posté par Bill Boquet à 21:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 septembre 2018

Allez poupou !

   Je suis allé faire des courses à vélo aujourd'hui, à dix kilomêtres, quinze peut-être, et bien même sur mon plus fidèle destrier ce fut relativement éprouvant. Cela m'a rappelé le temps où je comptais faire un blog dans lequel j'aurais franchi caméra au point, au front ou sur le guidon, les différents cols de la région. Il est bien loin ce temps où je montais la route de chamrousse en une heure et demi, où je gravissais celles du vercors en un temps record, clémencières, la crête du coq, saint pierre de chartreuse et... [Lire la suite]
Posté par Bill Boquet à 14:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]