24 décembre 2018

Ca y est c'est nioule

   J'ai été contraint de sortir aujourd'hui, alors que je croyais que c'était partout férié. Je me suis pourvu en cigarettes.      J'ai préparé des cardons que j'avais depuis au moins trois ans, avec une garniture pour bouchées à la reine que je gardais depuis presque aussi longtemps.      J'ai encore gratté le bas du mur, ne me reste plus qu'une ultime séance.      Je suis assez satisfait d'avoir récupéré mon mémoire de fins d'études intitulé : " Analyse d'un discours... [Lire la suite]
Posté par Bill Boquet à 16:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 décembre 2018

Bon débarras

   J'aurai fait trois trucs aujourd'hui, finir une vidéo pour ranger des fichiers porno sans intérêt, ranger mon chaudron dont je m'étais servi pour la courge, et initier une rubrique "de tout petits petons" pour startreuk.      Et j'ai bien dépatouillé mes travaux photos qui débordaient dans tous les coins.    J'ai quand même viré des fichiers à tours de bras, et je me suis débarrassé de deux intégrales de séries, neuves, en format livre, charmed et mission impossible, en les refourguant aux... [Lire la suite]
Posté par Bill Boquet à 20:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 décembre 2018

Fin de courge

   Je me suis renfloué ce matin, en récupérant les achats que je n'avais pu faire la semaine passée. C'est lavilliers et ferrat qui manquaient à l'appel.      Aprés quoi j'ai passé mon temps à essayer de contourner des difficultés techniques pour faire une vidéo, et je n'en finis plus d'avancer dans mes travaux photos, mais ça se structure sur le tas, le but étant de faire de startreuk un concept exhaustif et propre.      Et j'ai préparé ma demie courge muscade.
Posté par Bill Boquet à 20:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 décembre 2018

Le dernier concerto

   Il fait maussade aujourd'hui, je me suis affairé dans la continuité, rien de bien nouveau au menu. Des courses, j'ai trouvé mes chocolats, envoyé un sms pour récupérer mes mémoires de fin d'études, préparé des pommes de terre qui traînaient, avec un filet de maquereau, écouté ce faisant six concertos de mozart, bien apprécié le vingt-sixième avant de tomber sur le 27, encore un classique, et fignolé ma vidéo papa pipi popo de zeta jones, qui manquait à resplendir.    Il faudra que je réécoute ce vingt-septième,... [Lire la suite]
Posté par Bill Boquet à 18:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 décembre 2018

Une autre journée banale

   J'ai réussi à expédier un voyage à la décheterie, pour un dernier sac de lambeaux de placo et un autre de plastiques, coudes pvc et conduits accordéon de la vmc.    Et fait trois courses, acheté des piles pour mon réveil et du chocolat que je n'ai pas trouvé, les fameuses boules fantaisie de noël, et j'ai poursuivi avec le décapage du bas du mur de l'escalier, je vais bientôt pouvoir le remettre en état.      Sans quoi j'ai bricolé des petites vidéos, pour mettre de l'ordre dans mes fichiers,... [Lire la suite]
Posté par Bill Boquet à 19:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 décembre 2018

Ach, mozaartt !

   J'ai expédié mon dossier administratif, aprés quoi j'ai fignolé ma petite vidéo de de niro. Il pleut, du moins maintenant il fait gris, et je n'ai pas vraiment le goût d'aller à la décheterie.    J'ai fait une lessive, et continué de gratter le bas du mur de l'escalier, la restauration s'annonce absconse, peut-être sera t-elle minimale.      Je viens d'écouter quelques pièces pour piano de mozart, et à la réflexion je me demande si j'aurai un jour l'impression de le connaître.   ... [Lire la suite]
Posté par Bill Boquet à 21:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 décembre 2018

Le moteur au plafond

   Je n'ai pas fait mieux qu'hier, je me suis débarrassé, proprement, d'un dossier, administratif comme dit ferré, parce que justement il n'avait rien d'administratif, et j'ai fait des travaux photos. Il va falloir en dépit du froid que je reprenne un peu d'activité, ce pourquoi j'ai décidé de décrocher le moteur de la vmc du plafond, à coté de l'escalier numéro un, où il était suspendu.      J'ai fait ma tarte aux pommes et j'ai eu le temps de bricoler une petite vidéo où robert de niro, en proie à un cas... [Lire la suite]
Posté par Bill Boquet à 19:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 décembre 2018

Une journée bien banale

   J'ai posté un courrier finalement, assez content de moi, puis, emporté par la réussite, j'ai récupéré ma carte bleue.      Aprés quoi je me suis consacré à un dernier volet de la série zeta jones, qui est assez probant lui aussi, pour la faire briller sans nuances, catherine métal jaune, contrairement à ce que son titre, papa pipi popo, pourrait laisser supposer, et comme cela m'a tout de même pris la journée je me suis dépéché de couper les deux embouts coudés de la vmc qui restait arrimés au mur.  ... [Lire la suite]
Posté par Bill Boquet à 21:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 décembre 2018

Encore deux tuyaux de moins

   Je me suis débarrassé de deux courriers encombrants ce matin, encombrants de ne pas les faire, je ne suis pas spécialement satisfait du résultat, parce que je n'étais pas trés inspiré, mais donc ce n'est plus à faire. Je ne sais pas si je vais les envoyer pour autant.    J'ai fini de préparer mon chou-fleur en écoutant johnny, ah que j'ai même préparé mes pommes pour une tarte avec, mais normalement je devrais la manger tout seul.      J'ai quand même trouvé l'opportunité pour me mobiliser,... [Lire la suite]
Posté par Bill Boquet à 20:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 décembre 2018

Une meringue grand format

   Je suis allé en ville faire quelques achats de bonne musique pour accompagner mes menus travaux, j'ai perdu ma carte en chemin, oubliée dans le distributeur. J'ai du renoncer à quelques opportunités, mais je reviens avec dalida, lama et reggiani.    Je me suis acheté un sablé et une meringue dans la même pâtisserie que l'autre fois.      Au retour, j'ai bidouillé un troisième volet de "Papa !" avec zeta jones. Cela m'a demandé un peu plus de travail, mais le résultat est sensiblement identique,... [Lire la suite]
Posté par Bill Boquet à 20:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]