16 juillet 2019

Menu desherbage menu

   Rien foutu aujourd'hui. J'ai expédié trois courses avant de mettre au propre quelques autres textes destinés eux aussi au Gaspard Libéré, et qui se trouvent présenter un certain intérêt, [ cette gazette qui affichait deux éditorialistes à sa création n'a jamais vu le jour pour n'avoir connu que mes productions ], puis je suis allé me munir d'une douzaine d'oeufs et cinq fromages frais.    Aprés quoi j'ai embrayé sur un tour au jardin dans lequel je n'avais mis les pieds depuis un bon moment, et de fait je me... [Lire la suite]
Posté par Bill Boquet à 18:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 juillet 2019

CDG n+2

      ( je lui refais le tarmack )      J'ai vu un grand prix Nascar en direct hier soir.      Tiens, j'ai pas vu les deux matchs d'hier, mais je vais les voir dans la journée, je parie que ce sera sénégal/algérie, en espérant que ma tromperie me détrompe.      C'est pour ça que je trouve un peu suspect qu'un champion comme federer en soit à : " tiens, j'ai oublié de me concentrer " et perde trois tie-break contre chocapic.      D'ailleurs je... [Lire la suite]
Posté par Bill Boquet à 14:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 juillet 2019

Ciment dans le grenier n+1

   J'ai démarré au quart de tour pour savoir que je n'allais pas démarrer.      Et puis je suis parvenu à imprimer le premier semestre 2019 de mon journal, dont ce sera bientôt le premier anniversaire, et dans quatre jours celui de la maison ( 18 juille ).      J'étais bien tranquille peinard devant le tour de france, mais je suis allé cimenter la base du mur du fond, grenier numéro un, à hauteur de la trappe et pour ainsi dire, par derrière, de sorte à pouvoir désormais le remonter sur une... [Lire la suite]
Posté par Bill Boquet à 11:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 juillet 2019

Plate redite

   Ce que l'on peut conclure de métamec, c'est que ferré a bien inventé un genre, un style poétique, puisque dans cet opus notamment il le maitrise parfaitement.      Je suis parti dans l'appréhension de ce à quoi je me destinais, et puis je me suis départi d'une prothése de la poutre du fond, grenier numéro un, sur la base d'un chevron de 10 par 10, sans trop de difficulté.    Mieux que l'an passé en tous cas, où j'avais fait forcer trop de vis, grenier numéro deux, dans des trous trop... [Lire la suite]
Posté par Bill Boquet à 20:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 juillet 2019

Plâtredi

   J'ai écouté hier soir les quatre premiers morceaux de, dont métamec, je comprends pourquoi lavilliers a viré thé dansant.    Un truc marrant avec léo ferré, c'est que ça fait lait au frais, mais c'est pas trés marrant.      Vitesse de croisière, j'ai quand même bien décapé le mur séjour du rez de chaussée, et rafistolé le plafond du passage, entre les éléments bastaing chevrons, j'ai donc enlevé du plâtre, et mis du plâtre.      Ce douze juillet c'est la victoire de... [Lire la suite]
Posté par Bill Boquet à 20:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 juillet 2019

Reusement

      ( que les gonzesses ont fleuri cet aprèm, quand je pense aux paires de fesses que j'ai pu contempler, j'ai vraiment du cul. J'ai surtout vu une nana bonne comme le pain frais. )      Je précise la proposition de doc gynéco d'ouvrir un bar sur la lune : dans la mer de la tranquilité, on l'appelerait " Le père tranquille ".      Je me suis débarrassé d'un panciment du passage rez de chaussée, avant d'être obligé de rejoindre la civilisation pour faire... [Lire la suite]
Posté par Bill Boquet à 21:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 juillet 2019

Qu'est-ce tu fabriques me demand' t-on

   J'ai démarré plein pot au ralenti, du genre je vais faire une pause avant de me lancer.      Je crois avoir passé un bon moment hier en regardant un concert d'arthur H.      Plâtre et ciment aujourd'hui, passage du rez de chaussée.
Posté par Bill Boquet à 20:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 juillet 2019

Le Temps est à la pluie

      ( modèle déposé )      Réfléchissant vaporeusement dans les hautes sphères des choses profondes, j'ai songé qu'il y aurait deux forces coexistantes dans l'homme, la logique du corps, et la logique de l'âme. J'ai pensé ça mais je ne sais pas ce que ça veut dire.    Evidemment pour le freudien que je suis, autre chose que l'évidence plate. Mais le domaine du corps peine à se définir notamment au regard de l'intelligence, et le champ de l'âme pareillement souffre de ne... [Lire la suite]
Posté par Bill Boquet à 21:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 juillet 2019

Double champignon

   La france championne du monde ! 20 ans aprés la génération zidane, chez les filles comme chez les garçons, c'est quand même exceptionnel, étonnant et trés beau, ça ne pouvait me faire mieux plaisir.      Les mange-merde ça fait chier ( on dirait que c'est fait pour ).      Les atouts de raphael nadal... c'est de la cavalerie navale.      Perdre en finale de la Copa au Brésil contre le brésil, c'est pas le pérou, ah si justement c'est le Pérou.      Je... [Lire la suite]
Posté par Bill Boquet à 18:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 juillet 2019

L'p'tit néon de la cuisine

        qui sort tout droit de l'usine         et darde ses beaux rayons         sur un bel évier rond rond rond                                         ( yves m'entend )      J'ai commencé un peu sans réfléchir par... [Lire la suite]
Posté par Bill Boquet à 21:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]