06 mai 2019

Le parquet batifole

   Je suis parti chercher un dentiste et l'inspiration du coté de la grande ville, j'ai trouvé le dentiste puisqu'il m'attendait depuis un mois et demi, mais l'inspiration n'était pas de la partie.    Heureusement que j'ai pu prendre le temps ce matin de fixer plus sérieusement le chassis sous la quatrième planche laquelle, voilée, le demandait.      Sinon je n'ai pas vu la moindre jolie fille et le soleil ne brilla pas, parce qu'il brilla, par ce qu'il brilla, bien qu'il brillât. ... [Lire la suite]
Posté par Bill Boquet à 20:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 mai 2019

Le parquet lambine

   J'ai pas forcé, sur la lancée d'hier, tennis, hand'balle, j'ai ajusté la dernière planche, et refait la bordure de dalle pour que la jonction au mur soit propre.
Posté par Bill Boquet à 19:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 mai 2019

Le parquet traine

  J'ai regardé du sport à la télé toute la journée, des voitures, du tennis, mais j'ai trouvé les moyens de m'acquitter d'une menue besogne, j'ai fixé les deuxième et troisième lattes.
Posté par Bill Boquet à 18:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 mai 2019

Boucher un trou

   Totalement dépourvu d'énergie, donc peu opérationnel, je me suis décidé à aller planter mon quatrième piquet, c'est désormais chose faite. Cette fois ce sont des pierres que l'on m'a sucré, le voisin d'à coté, comme ça, sans vergogne. Des pierres que j'avais disposé, au sommet de la parcelle, là encore je ne m'étonne plus de rien. D'ici à ce que ma parcelle disparaisse comme dans la soupe aux choux, surtout ne pas péter comme dit franquin.      A la suite de quoi, à la suite d'une mise en place... [Lire la suite]
Posté par Bill Boquet à 20:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 mai 2019

Le parquet déféré

   J'ai complété mon compte-rendu d'hier, proprement insuffisant, sans davantage de réussite puisque ma pensée m'échappe à mesure.    L'insuffisance de ma pensée, mon cachectisme thoracique m'auront fendu ce jour d'une lessive, de l'ajustage de ma quatrième planche, du poncage des trois premières, aprés quoi j'ai abdiqué sans les fixer.
Posté par Bill Boquet à 16:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 mai 2019

Chômage technique

   Mon propos d'hier continue de me tarauder, parce que j'ai encore vu claire keim à la télé, mais je ne cherche qu'à décoder les principes ou processus d'accroche pour rendre compte des affinités au motif qu'il en existe de supérieures.    Ma vraie question étant peut-être : y'a t-il une complétude optimale de l'être dans le monde réél ? Y'a t-il des correspondances ultimes avec, parmi les autres, une accointance unique avec un autre unique, des affinités sélectives etc. une logique, une vérité de... [Lire la suite]
Posté par Bill Boquet à 21:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 avril 2019

Tenue de flotte

   Chaque soir pendant trois à quatre minutes, je prends une douche bien chaude, je m'habille avec l'homme invisible ( je suis à court de titre, je note cette pensée pas vraiment efficace ).      Au terme de deux courses, complétement groggy, je me vois contraint de me divertir dans le plancher.      J'ai encore un peu repensé à mes réflexions sur, le bien-fondé, les motivations du goût, le fait que l'on ne questionne aucunement la légitimité rationnelle des préférences, - et... [Lire la suite]
Posté par Bill Boquet à 20:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 avril 2019

Le parquet sur les planches

   Ca s'est rafraichi d'un coup ce matin pour rendre raison au dicton, ce qui n'a pas vraiment contribué à me motiver du bulbe.    J'ai basculé d'entrée dans mon bout de plancher pour ne pas être donc particulièrement inspiré à la tâche. Coupé une troisième latte, ajusté un peu mieux la première, nettoyé le dessous du plancher accessible, fixé le chassis, rien d'abouti au final mais bien préparé le terrain.    Aprés quoi j'ai zappé par carence énergétique, puis j'ai poursuivi le décapage du box avant... [Lire la suite]
Posté par Bill Boquet à 20:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 avril 2019

Dimanche tranquille avec un titre audacieux

   Heureusement que je me suis avancé hier, parce qu'à cette heure je n'ai rien fichu.    Je me suis forcé pour faire passer les fils de la salle de bain à l'intérieur du box, c'est déjà pas si mal.      J'ai bouffé comme un chancre hier et descendu tout le plat de macédoine que je venais de me préparer.      Il a plu, cette nuit, une bonne grosse pluie, mes carottes doivent péter la forme.      Coupé une deuxième latte pour le plancher et décapé le box.
Posté par Bill Boquet à 20:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 avril 2019

Sigmund me fait pas peur

   Je me suis affairé au radar pour faire avancer mon coin escalier, et mine de rien j'aurai bien dégrossi l'ouvrage, avec le chassis pratiquement achevé et la première des quatre planches qui constituera le plancher pratiquement ajustée. J'ai nettoyé une planche de bordure du plancher existant et badigeonné l'escalier de thérébentine, et ciré.    J'ai encore décapé le box, fait ressortir des chevrons dans l'angle dans je ne sais quelle forme ultime, et viré deux gouttières inutiles, des gaines moyens formats, ce... [Lire la suite]
Posté par Bill Boquet à 20:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]