06 septembre 2018

Plus que 6 jours avant la saint Apollinaire

   J'ai vu une mère de famille avec sa fille ce matin au bureau de tabac, j'ai fait comme charles denner dans truffaut, j'ai pas voulu les voir de face de peur d'être déçu.      J'en suis toujours au même point : j'ai bientôt fini mes différents travaux et je serai en mesure de passer à autre chose ! Cela ne saurait tarder néanmoins.      J'ai fait une purée de carotte aujourd'hui, au congel.
Posté par Bill Boquet à 21:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 septembre 2018

Un titre sans astuce ( effectivement )

   J'avance masqué, disait georges perec, moi j'avance plutôt casqué, pour peu il faudrait presque casquer, et sans avancement, proprement, mais c'est sans avancement, proprement.   Je voudrais bien parler de mon factuel, mais j'ai des journées tellement chargées qu'il n'en reste pas grand chose...ah si, j'ai acheté un sac de sable aujourd'hui ! Heureusement qu'il m'arrive des trucs, tout de même.    
Posté par Bill Boquet à 20:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 septembre 2018

Temps libre

   "Faut pas rêver", comme le dit l'émission que j'ai du trop regarder sans la voir. J'y pense parce que de fait... ( je me le dis souvent, machinalement, comme tout le monde, et machinalement j'associe cette émission à ma pensée. Mais plus inconsciemment ) j'associe les idées de cet ordre à la pensée de Baudelaire, qui disait à peu de choses prés, en mieux évidemment, car c'est une pensée profonde, qu' "au train où vont les choses à l'avenir il ne soit plus possible de rêver". Il n'évoquait pas par là une atteinte portée... [Lire la suite]
Posté par Bill Boquet à 14:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 septembre 2018

Allo plombier

   C'était le nom de l'entreprise que j'ai contacté aujourd'hui, ils ne sont malheureusement plus en activité. A l'eau l'plombier donc, mais du coup c'est moins drôle.      Je suis en manque total d'inspiration en ce moment parce que mes soucis accaparent toute ma motivation. Et comme d'habitude je suis en panne de titre je me demande quelle astuce je vais bien pouvoir trouver.      Je parlerais bien de diverses choses, mais donc je n'ai pas la tête à ça. Je peux juste me dire, des fois que,... [Lire la suite]
Posté par Bill Boquet à 20:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 septembre 2018

Vivement lundi

   J'ai avançé mes petites affaires comme j'ai pu, mais je dois dire que ce ne fut pas trés brillant, techniquement parlant ce fut laborieux. Néanmoins je suis satisfait du résultat, même partiel.    Je fais fi de l'adversité, et quoiqu'il en soit de mon ouvrage, je m'estime dédouané. Et je ne peux pas m'étendre davantage car j'ai du persévérer pour mener cette journée à bout. Depuis hier je n'ai plus d'eau chaude, ça ne m'étonne pas. Bjorn borg s'en serait peut-être mieux tiré, je n'ai pas son bandeau, je dois... [Lire la suite]
Posté par Bill Boquet à 21:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 septembre 2018

Pour Bjorn Borg c'était à 26 ans

   Je crois bien avoir compris une chose, en ayant ouvert ce journal, c'est qu'il signe ma retraite littéraire. Et de fait, je crois bien que je ne suis plus bon qu'à essuyer les plâtres.    
Posté par Bill Boquet à 21:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]

31 août 2018

Pas de nuages à l'horizon

   Le 31 août 1997 j'étais aux Saintes, une petite dépendance insulaire de la guadeloupe. On avait pris une petite chambre d'hotel pour le week end. Ce jour-là ma grosse d'alors s'est assise sur mes lunettes que j'avais posé sur le lit.      En fait de me caler devant la télé hier au soir... j'ai regardé un bout de film avec fanny ardant. Sa voix. Il y a le charme dedans.      J'ai vécu aujourd'hui. Je suis allé au supermarché pour acheter mon café et puis, ne l'ayant pas trouvé, j'en suis... [Lire la suite]
Posté par Bill Boquet à 20:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 août 2018

Demain c'est le jour où l'on pense à Diana ( lady dididi comme disait montand )

   Aujourd'hui je me suis bien battu pour être efficace, mais comme à l'habitude j'ai été rattrapé sur le tard, j'en ai eu pour une fortune au supermarché, ça me gâche un peu la fête, surtout que je n'ai pas acheté le bon café.      J'ai avançé mes diverses activités, charles cros, ciment dans l'grenier, bricolage de video etc., je devrais bientôt pouvoir passer à autre chose.      Il faut que je creuse une idée freudienne, concernant les topiques. La question ne porte pas sur leur... [Lire la suite]
Posté par Bill Boquet à 21:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 août 2018

Il est, comme un oiseau sur la branche... ( je connais pas la suite )

   J'ai fini de dépiauter le coffret de santal.      Hier j'ai vu un film avec mel gibson dans lequel il était bon. D'ailleurs il est pas si mal.      Je souffle pour la première fois depuis des plombes. J'en resterai là.
Posté par Bill Boquet à 20:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 août 2018

Vivement dimanche

   J'ai passé la journée à oublier de faire de menues choses à faire, comme trop souvent. J'ai oublier de regarder un pan de mur comme je le souhaitais, j'ai oublié de traiter une partie de la poutre comme il le fallait, j'ai oublié de mettre du produit nettoyant dans les toilettes comme je le prévoyais hier au soir, ce sont ces petits détails qui, pour être insignifiants, nuisent à la finalisation de mes projets et m'empêchent d'avancer.      Je suis tellement harassé que mes activités du quotidien... [Lire la suite]
Posté par Bill Boquet à 10:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]