12 février 2019

Relaxocratie

   A cette heure avancée je n'ai encore rien fichu, qu'est-ce que je vais bien pouvoir faire aujourd'hui oh mais, qu'est-ce que je vais bien pouvoir faire aujourd'hui ? J'ai l'air de m'appesantir bêtement sur cette question alors que je me la pose trés plaisamment.      Sans me proposer une réponse j'ai nettoyé le mur du fond sous l'escalier, et j'ai commencé à préparer le contour de la plainte du montant central, pour pouvoir la sceller, et puis je me suis vite arrêté pour ne pas trop en faire, étant donné... [Lire la suite]
Posté par Bill Boquet à 19:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 février 2019

Qu'est-ce que je peux faire ( j'sais pas quoi faire )

   Qu'est-ce que je vais bien pouvoir faire aujourd'hui, me demande-je depuis ce matin, parce que là je suis bien parti pour ne rien entreprendre.      J'ai fait un devis global, évalué ce qu'il conviendrait de faire au pied du montant central de l'escalier, il va falloir adapter différentes pièces de bois pour faire simple, sans quoi justement ce ne le serait pas, en somme j'ai jeté un oeil, et vu l'investissement que cela requiert et dont je ne dispose pas, j'ai zappé le gros oeuvre.     ... [Lire la suite]
Posté par Bill Boquet à 20:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 février 2019

J'aime pas beaucoup georges brassens

   Je vais avancer trois trucs aujourd'hui et je n'en ferai pas davantage, je le vois d'ici gros comme une maison.       Je viens d'écouter le premier volume de brassens par jean berthola, c'est archi nul, monstrueux et ridicule, et il n'y a aucune conclusion à en tirer, si ce n'est que ce sont surtout des ébauches de chansons plutôt que des titres posthumes, mais je m'étonnais de le connaître autant qu'un autre album.    Un jour mon père me fit honte en répétant ce que je venais de lui dire... [Lire la suite]
Posté par Bill Boquet à 20:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 février 2019

LA FEMME c'est les autres ( jean-paul sartre )

   C'est vraiment pas facile de relativiser mes bourdes à la pierre richard quand tout me tombe des mains, avalanche, boule de neige et domino, et le cerveau qui part avec, parce que c'est un peu ce qui se passe.    Je me suis absorbé pour commencer la journée en bricolant des vidéos et ça m'a occupé un bon moment.      Aprés quoi sans savoir où j'allais, sans avoir vraiment de programme, je me suis fendu d'un dévidoir à papier toilette le plus luxueux que j'aie jamais conçu - parce que j'ai déjà... [Lire la suite]
Posté par Bill Boquet à 21:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 février 2019

Allo mac fly...

   Qu'est-ce que je vais bien pouvoir faire aujourd'hui, ça a plutôt mal commencé, je me suis dépéché, tout en me dépéchant, pour aller faire quelques courses, lesquelles j'aurais effectuées dans un climat assez déplaisant, les clients de supermarché s'évertuant à ranger méticuleusement pendant des heures leurs achats devant moi, et cette habitude devient lassante. J'ai rendu ma bouilloire, acheté un sèche-cheveux et un bourgogne hors de prix.    J'escomptais être constructif en initiant cette tirade, mais pour le... [Lire la suite]
Posté par Bill Boquet à 21:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 février 2019

Plâtres ( et ciment )

   J'ai pour ainsi dire pas commencé la journée mais à l'heure actuelle, je m'apprête à utiliser pour la dernière  fois ma vieille bouilloire pour un dernier café. Aprés d'aussi bons et loyaux services que mon imprimante, elle se sera avérée tout aussi pourrie. Finalement j'ai rangé celle que je venais d'acheter dans sa boite, et j'en ai acheté une autre sur internet. Mais je suis bien content de m'être débarrasé de l'ancienne.      J'ai préparé un plat de chou-fleur, juste réchauffé quelques instants... [Lire la suite]
Posté par Bill Boquet à 20:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]

06 février 2019

Le suspens au bout du fil

   Pour l'instant je ne sais pas comment je vais bien pouvoir encore m'occuper, je me demande quel va être le défi du jour.      Bidouillé ma vidéo de deneuve, mais toujours pas décidé ce que j'allais faire. Rien peut-être, comme je l'ai eu dit dans un de mes grands élans poétiques.    J'ai fait ce constat hier que jim morrison avec bob marley étaient deux icones aussi pures et intouchables que marilyn monroe, je ne sais pas trop quoi en penser.      Voulu faire un peu de plâtre... [Lire la suite]
Posté par Bill Boquet à 18:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 février 2019

Michel a tout lu freud

   Encore une journée chiante où je vais devoir me taper un voyage à la déchèterie et des courses.      J'ai rêvé que l'équipe de france avait perdue en finale contre l'allemagne, c'était sordide. Je n'ai pourtant même pas vu le match contre la croatie.      J'ai expédié ma vieille imprimante, un dernier sac de gravats, les gaines de mes cables électriques et mes deux tronçons de pvc, en un coup. Adieu, vieille imprimante.    J'ai jeté une pile de cinq ans d'âge que j'avais... [Lire la suite]
Posté par Bill Boquet à 21:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 février 2019

L'escalier trouve une godasse ( à son pied )

   Ca pelait grave ce matin, un des plus froid de la saison.      Je suis allé jeté un oeil dans les deux galetas pour voir si tout allait bien, vérification au regard des pluies, une plume de pigeon, une crotte de souris, comme d'habitude quoi, mais pas de fantôme.      Une lessive, rangé mes fils dans une plainte en coude, c'est nul mais quand je fais de l'électricité c'est toujours propre, cellé ma briquette au pied de mon escalier avec une petite cale, c'est nul mais quand je travaille... [Lire la suite]
Posté par Bill Boquet à 21:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 février 2019

Encore de la meringue sur le trottoir

   Il a encore neigé, grave, congères et nevés, au moins six centimètres, peut-être sept.    On dit peut-être congiaire mais je sais pas ce que c'est, pas plus qu'un nevé, j'ai oublié, le manque de pratique.      J'ai posé une première ligne de la gaine pour faire descendre mes fils, encore barbouillé le pourtour du bas de l'escalier de xylo et passé la base même à l'essence de thérébentine, remonté une douzaine de galets de la cave pour combler le trou dans le mur mitoyen laissé par les conduits... [Lire la suite]
Posté par Bill Boquet à 19:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]