09 octobre 2019

Première ligne

   Ce qui m'étonne le plus de là où nous en sommes, c'est que apollinaire arrive à produire quelque chose de trés bon à partir de pablo picasso. Je n'en doutais pas au demeurant mais quand même, ça m'étonne.    Et la complétion d'onirocritique que j'attribue à dali ne me fournira pas d'élément de réponse.    Mais j'avais la conscience des éternités différentes de l'homme et de la femme.    A part dire à ce titre que dali ne gardait pas la femme, la compréhension, la pensée, pour lui.  ... [Lire la suite]
Posté par Bill Boquet à 14:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]