Le vers "Allons plus vite" n'est pas la reprise d'une expression populaire ou courante, ni même seulement celle d'une expression circonstanciée, c'est un concept relevé par la poésie, souligné par l'adjonction "nom de dieu" au titre de l'expression commune du commun.

 

   Je me demandais si l'expression " les bleus " était récente et de beaucoup antérieure à la déclinaison bleuet, apparemment apollinaire faisait déjà des jeunes combattants de 14 des bleuets, cela vient peut-être du costume, de l'uniforme ( que je me dis de ce que peut-être tout le monde sait ).

 

   Comment réussissent-ils à avoir du crin gris perle, genre d'étonnement perplexe et curieux qui est le propre du poète dans son rapport au monde. Parce que l'homme du commun s'il se pose la question ne se la pose pas vraiment, le poète lui s'en étonne profondément et sincèrement. Parce que l'homme du commun sait qu'il y a là une réponse objective qu'il ne tient pas à connaître, le poète est interpellé par une beauté cachée. Et ce questionnement de l'instant, anecdotique, d'apollinaire, rentre définitivement dans l'histoire comme un souffle d'air.

 

   L'homme du commun encore lui, s'il lit les derniers vers de fagnes de wallonie à rester au niveau du signifié, n'a pas accés à une poésie particulièrement sensible ou éthérée, il faut comprendre la prouesse formelle, lexicale et [ disposition spatiale ], pour en pénétrer la beauté.

   En somme il faut penser la pensée de l'auteur qui est au-dessus, qui chapeaute le signifié prosaïque. Qui fait des tableaux.

 

   Il a donc bien systématisé une poésie picturale et formelle, sur la base d'une sensibilité, et des techniques de formulation de cette sensibilité, supérieure.

 

   Prouesse formelle qui n'est que la traduction d'une pensée autre, ultimement moderne.

 

   Je suis allé planter de piquets la longueur droite de mon enclos, puis je me suis nourri sur l'arbre de deux grains de raisins qui restaient, puisqu'on m'a sucré ma vendange, trés bons, et d'une dizaine de framboises puisqu'apparemment je dispose de deux variétés de framboisiers, des petits sinon typiques, et rustiques sinon sauvages, plutôt précoces et des plus charpentés, probablement hybrides, plus tardifs, davantage charnus et fruités, mais un peu moins subtiles.

 

   Aujourd'hui encore je suis complétement atomisé. Sans le moindre vecteur mobilisant du csa, je me dirige inévitablement vers une énième onction d'huile de lin dans le grenier, qui sera peut-être la dernière.

 

   Et bien ce ne sera pas la dernière, j'ai fait une poutre et une moitié de chevron, à priori je vais devoir faire le reste, ou presque.