( mais nul en orthographe )

 

   Les titres de calligrammes sont plaqués parachutés, je n'y crois pas beaucoup. Je crois que ce ne sont pas les siens, ça ne colle pas avec sa démarche.

 

   Le client est roi parce que le marchand le veut bien.

 

   [ Notes d'hier :

      Paques home hanté l'idée de génie que j'ai eu juste avant. [ je ne risque pas de la commenter puisqu'on me la sucrée ] Pourquoi l'y faire entrer, si c'est pour l'en faire sortir ?

      [ il n'y a pas de requête mais je me dois de signifier les pertes sans profit ]]

 

   J'ai publié CD-RandOM, ce ne peut être que ce que c'est, c'est pourtant une référence incontournable. Ca aurait beaucoup plus à Guillaume.

   Je n'ai pas placé l'évidence du logis ciel, parce que justement peut-être j'estime que c'est une évidence, et donc je ne parviens pas à la rendre déterminante.

   C'est marrant que je puisse retrouver ainsi un bijou fondammental, ce n'est point pour manquer de valoriser mon travail.

   Il y a des morceaux d'excellence dans ces textes ressortis du placard, et donc même remarque.

 

   Je n'aurais pas fait grand chose aujourd'hui, assemblé la porte de la "portule" à partir de quatre lattes de gros lambris, je suis fourbu.

 

   Mais je suis encore allé gratter le fond de mon espace vide intégré au mur du deuxième, je me demande si mon mur ne serait pas constitué de deux, le premier étant le plus ancien [ car en nettoyant l'ouverture que j'ai pratiquée pour mes recherches j'ai fait tomber des gravats sous le premier plancher, dans un interstice intramural ] mais je n'ai pas plus d'informations au final, l'hypothése de ce que ce volume surmonté d'une poutre transversale serait une fenêtre de ce premier mur semble difficilement pouvoir se fonder.

   J'ai bien fait de prospecter car j'ai découvert une avarie propre au mur, devenue trou de souris peut-être ce qui n'a pas du l'arranger, et une fissure naissante dans l'angle, entre les deux murs (mais je ne pourrais bétonner que le numéro 2) et celui qui leur est perpendiculaire. C'est donc la maçonnerie qui m'attends.