J'ai mis vingt cinq ans à démarrer bien que m'étant auto-déchargé de toute contrainte extérieure, mais j'ai tout de même pu passer une troisième couche de blanc.

 

   Je suis parvenu à aller dans le grenier, j'ai fait un bac et refondu le mur avec un des chevrons qui partage la cloison, en fait c'est un vieux colombage, je l'ai refondu sur la droite et je m'en suis trés bien sorti.

 

   J'ai refondu encore ma rubrique des douleurs de marguerite duras, qui rassemble de vieux textes repéchés, sous le titre d'un hypothétique recueil intitulé : " Le revenir perdu ". Je ne voudrais pas faire une vanne à dire que j'y ai trouvé des perles de culture, mais j'ai eu la surprise d'apprécier de vrais petits bijoux.