Rien foutu aujourd'hui. J'ai expédié trois courses avant de mettre au propre quelques autres textes destinés eux aussi au Gaspard Libéré, et qui se trouvent présenter un certain intérêt, [ cette gazette qui affichait deux éditorialistes à sa création n'a jamais vu le jour pour n'avoir connu que mes productions ], puis je suis allé me munir d'une douzaine d'oeufs et cinq fromages frais.

   Aprés quoi j'ai embrayé sur un tour au jardin dans lequel je n'avais mis les pieds depuis un bon moment, et de fait je me demande si je les ai déjà mis un jour, car effectivement rien ne pousse, mais je dispose pourtant en matière de mauvaise herbes de plants préhistoriques de toutes sortes que je n'ai jamais vu nulle part ailleurs, dépassant parfois un mètre de circonférence et de hauteur, tant étrange que rustique donc et s'accomodant trés bien de la terre riche et directement irriguée.

   Je me suis plus précisément mobilisé avec l'idée d'attacher mes sarments de vigne, ce que je fis judicieusement et semble-t'il à temps. Les framboises ont bien donné jusqu'à ces derniers jours mais cette fois cela semble terminé.

   Et j'ai commencé à défricher parce que donc ça devenait la zone.

   J'ai ramassé six radis plus petits que des noisettes, advienne que pourra, et un pied de céleri que j'ai fini par diagnostiquer aprés la floraison.

   Et je suis fourbu.