31 mars 2019

Grace de... chapiteau

   Rien fichu, même pas réparé mon vélo utilitaire qu'est crevé.    J'ai bien essayé de faire quelque chose, mais j'en avais pas envie.    J'ai regardé deux films.
Posté par Bill Boquet à 20:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 mars 2019

Le chapiteau n'en fait qu'à sa tête

   Je peinais à me mobiliser ce matin, j'ai décidé de m'enhardir pour répondre de cette visserie insuffisante, j'ai des tonnes de clous, vis et autre quincaillerie, un stock qui ne cesse de croître parce que je ne parviens jamais à placer ce que j'ai.    Je suis à peu prés réveillé, un peu mieux réveillé, il me faut rompre les amarres, ça y est je prends le large.    Un peu de mozart et je décolle pour de bon.      Pour ne pouvoir trouver de vis chez l'marchand, je considère que mon... [Lire la suite]
Posté par Bill Boquet à 10:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 mars 2019

Le chapiteau en instance

   Je voulais une barramine, j'ai acheté un pied de biche.      Je n'ai plus un, mais une dizaine de poireaux à présent, spontannés.      J'ai essayé d'avancer mes affaires, sachant que cela fait deux jours que je me dois d'aller acheter des oeufs et du fromage à huit kilomètres et que je n'en ai pas le temps. Je suis donc parti au jardin semer une poignée de graines mille fleurs dans le bas du terrain, dans un carré en vrac, j'ai planté quatre piquets aux angles et tiré deux cordes,... [Lire la suite]
Posté par Bill Boquet à 21:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 mars 2019

La colonne descendante

   Je m'apparais à nouveau ultra motivé, on verra bien ce que ça va donner.      Ne pouvant distinguer mon objectif dans un programme, ne sachant vers quoi tendre, j'ai redémonté la colonne afin d'en badigeonner le socle de thérébentine puis d'huile de lin, pour réduire tout risque de contact avec l'eau en cas d'aspersion, arrosé mes trois romarins et réparé ma pelle de balayette.      Je suis bien content, je ne sais pas encore de quoi, mais je suis bien content.  ... [Lire la suite]
Posté par Bill Boquet à 21:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 mars 2019

Pas pu colonné

   Je l'ai pris aujourd'hui, le bus, pour aller chez le dentiste qu'était pas opérationnel, une rage dedans sans doute, à priori il devrait pouvoir soigner les miennes dans un mois et demi.    J'ai acheté trois thiefaine et cuit ma tarte aux pommes au retour, et à secondari je ne lèverai plus le petit doigt, qui d'ailleurs ne me dit rien.         
Posté par Bill Boquet à 21:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 mars 2019

La colonne de cumulonim-bus

   Je ne sais pas comment je vais faire pour me montrer efficace aujourd'hui, je me suis débarrassé de deux courses, pour répondre de mon lavabo et de ma propre tubulure, et à part la lessive qui m'attend je ne sais pas bien où je me dirige. A vrai dire je ne suis pas emballé à l'idée de me replonger dans mon lavabo ou de fixer à nouveau le petit néon qui s'est redécollé.       Alors je me suis tapé Bus stop, j'ai cru que j'allais monter dedans pour aller épouser marilyn dans le montana, aussi me... [Lire la suite]
Posté par Bill Boquet à 20:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 mars 2019

La colonne se fixe

   En guise d'ouvrage j'ai commencé par plier mes clips de la lectrice et de jessica alba, puis j'ai essayé d'attraper une activité au vol, je ne suis pas allé chercher bien loin je me suis plongé dans mon lavabo, j'ai effectué une bonne mise en place, préparation des attaches, de la barette métallique, finitions au plâtre, collage de mon bout de tasseau de fond de lavabo, encollage de fragments de peinture sur lesquels s'étaient fixées des fibres, je sais pas quoi, bizarrement comme des racines qui auraient poussé entre le... [Lire la suite]
Posté par Bill Boquet à 19:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 mars 2019

Avant de s'endormir prés de sa piscine marilyn était déjà morte dans niagara

   J'ai écouté l'enlèvement au sérail avant d'aller me passer au karcher, puis j'ai pris la direction des opérations en main - en fait ça ne s'est pas passé comme ça .    Je retranscris brutement une petite pensée que je n'ai pas envie de développer, puisque l'idée c'est de dire que l'idée se véhicule toute seule.    Autrefois j'avais mes idées, je les défendais, mais je défendais des idées, je ne défendais que des idées.    Aujourd'hui j'ai les mêmes idées, mais je comprends que c'est ce... [Lire la suite]
Posté par Bill Boquet à 12:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 mars 2019

Un titre sensationnel

   j'aurais pu pondre avec la petite série d'idées que je trimbale, mais je n'ai pas pu en aboutir une seule, même pas celle-là.       J'ai encore larvé comme un bourrin, l'intérêt ou l'avantage est que je me tape une grasse mat' salutaire, je suis slash, mais bien.    Complétement slash en fait, je me recouche.      On pourrait croire que je suis un privilégié de pouvoir mener ce train de vie, mais j'ai travaillé toute ma vie pour avoir cette liberté.    Je me... [Lire la suite]
Posté par Bill Boquet à 20:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 mars 2019

La colonne idée de vacance

   C'est le premier jour de l'année où le soleil darde ses rayons.      Là je fais le forcing pour essayer d'avancer trois trucs, c'est pas simple.      Je me suis activé positivement parce que je me trouvais donc être disponible, j'ai préparé la fixation au sol de la navette columbia et de sa rampe de lancement, de la colonne et son chassis, effectué quelques menues réparations au plâtre du mur contre lequel elle se dresse, et que je vais encore devoir apprêter pour le rendre acceptable,... [Lire la suite]
Posté par Bill Boquet à 21:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]