Je devais descendre en ville ce matin mais j'ai raté le car. Alors je suis retourné à mes occupations et j'ai continué d'ajuster le montant central en placo de l'escalier, vestige de l'ancienne cloison que je vais adapter pour le fondre dans le décor. Cela m'a pris la matinée aprés quoi je suis allé prendre le bus de treize heure quarante cinq, et j'ai réussi à monter dedans.

   Je suis revenu avec l'intégrale de mozart, tout claude françois ou presque, et surtout sans les quelques dvd qui m'encombraient.

   Et j'ai eu le temps d'effectuer une relecture de ma nouvelle qui, à l'exception de deux ou trois petites vérifications à faire, est achevée. Je ne suis pas fâché de constater qu'elle fonctionne.