31 août 2018

Pas de nuages à l'horizon

   Le 31 août 1997 j'étais aux Saintes, une petite dépendance insulaire de la guadeloupe. On avait pris une petite chambre d'hotel pour le week end. Ce jour-là ma grosse d'alors s'est assise sur mes lunettes que j'avais posé sur le lit.      En fait de me caler devant la télé hier au soir... j'ai regardé un bout de film avec fanny ardant. Sa voix. Il y a le charme dedans.      J'ai vécu aujourd'hui. Je suis allé au supermarché pour acheter mon café et puis, ne l'ayant pas trouvé, j'en suis... [Lire la suite]
Posté par Bill Boquet à 20:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 août 2018

Demain c'est le jour où l'on pense à Diana ( lady dididi comme disait montand )

   Aujourd'hui je me suis bien battu pour être efficace, mais comme à l'habitude j'ai été rattrapé sur le tard, j'en ai eu pour une fortune au supermarché, ça me gâche un peu la fête, surtout que je n'ai pas acheté le bon café.      J'ai avançé mes diverses activités, charles cros, ciment dans l'grenier, bricolage de video etc., je devrais bientôt pouvoir passer à autre chose.      Il faut que je creuse une idée freudienne, concernant les topiques. La question ne porte pas sur leur... [Lire la suite]
Posté par Bill Boquet à 21:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 août 2018

Il est, comme un oiseau sur la branche... ( je connais pas la suite )

   J'ai fini de dépiauter le coffret de santal.      Hier j'ai vu un film avec mel gibson dans lequel il était bon. D'ailleurs il est pas si mal.      Je souffle pour la première fois depuis des plombes. J'en resterai là.
Posté par Bill Boquet à 20:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 août 2018

Vivement dimanche

   J'ai passé la journée à oublier de faire de menues choses à faire, comme trop souvent. J'ai oublier de regarder un pan de mur comme je le souhaitais, j'ai oublié de traiter une partie de la poutre comme il le fallait, j'ai oublié de mettre du produit nettoyant dans les toilettes comme je le prévoyais hier au soir, ce sont ces petits détails qui, pour être insignifiants, nuisent à la finalisation de mes projets et m'empêchent d'avancer.      Je suis tellement harassé que mes activités du quotidien... [Lire la suite]
Posté par Bill Boquet à 10:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 août 2018

Le dernier sac de tuiles

   J'ai fait mon voyage à la décheterie de la semaine dernière. J'y ai jeté donc ma vieille jante et un sac de gravats, plus un plein sac rempli de la terre des jardinières et un troisième avec les derniers fragments de tuiles cassées ( pour le deuxième grenier du moins ).        J'ai avançé par ailleurs mais aujourd'hui encore ce fut laborieux. J'ai réparé deux éclats du parquet d'en bas qui trainaient. J'ai clos pour de bon Startreuk comme je le disais, même s'il me reste deux ou trois vidéos,... [Lire la suite]
Posté par Bill Boquet à 20:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 août 2018

C'est karine qui va être contente

   Je n'ai pas trouvé hélène de fougerolles, comme prévu, je n'ai même pas pu regarder Fort boyard, le paf m'avait dans le nez, on ne peut pas dire que j'ai été gâté, hier au soir.    C'est à peine si j'ai pu le moucher, le paf, ou bien le pif du paf, en m'étourdissant une fois encore de ce que karine lemarchand disposait d'une envergure, entre les deux ailes qu'on dirait bien qu'elle a dans dos, qui rendait grands les hommes petits.    Mais de toute façon je me vengerai, c'est beaucoup trop facile de... [Lire la suite]
Posté par Bill Boquet à 10:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 août 2018

Du coup j'ai pas de titre

   Que du factuel en boutique, aujourd'hui.      Même pas le temps d'en parler, il faut encore que je regarde Fort boyard - puisque je peux toujours me gratter pour trouver hélène de fougerolles. C'est dommage, j'aurais bien aimé la voir, la bien-aimée, ce soir.      Ma pensée, je l'ai fourrée dans un long speech sur la validité psychanalytique dans mon article Quelques idées ( cliniques ) péle-mèle, toujours à paraître.    Il y a quand même un truc intéressant, j'ai avançé la... [Lire la suite]
Posté par Bill Boquet à 20:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 août 2018

Mon premier parpaing

   J'ai acheté un moellon hier, cinq autres aujourd'hui, pour étayer la poutre qui m'intéresse.      Je ne réparerai pas mon sac Ikea à priori, je le finirai, ou bien j'en ferai une sorte de bâche, je ne sais pas. Je suis bien conscient, pour en venir à la constitution, au contenu d'un journal, que ce genre de propos n'intéresse personne, à part un prof de stylistique qui démontrerait qu'il s'agit de littérature, pas même moi devrais-je dire, or c'est faux, mon intérêt personnel, ma raison d'être disons-le,... [Lire la suite]
Posté par Bill Boquet à 14:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 août 2018

Pas la moindre idée

   Je ne suis pas un expert en graphologie, je ne le suis pas non plus en communication non verbale, je n'en utilise aucun précept, mon rationalisme se trouvant intinséquement borné par la clinique Freudienne, pourtant je suis sûr qu'il y a quelque enseignement à retirer de ces disciplines. Il s'y trouve une vérité qui échappe au clinicien que je suis. Malheureusement, du moins c'est ainsi, je ne suis pas formaté pour pouvoir le définir.    De la même façon je suis persuadé que la psychologie moderne gagnerait à... [Lire la suite]
Posté par Bill Boquet à 13:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 août 2018

De l'occupationnel ( pas trés passionnel )

   J'ai fait des pieds et des mains pour bricoler trois petites vidéos, pour pouvoir à peine obtenir un compromis acceptable, avec les outils dont je dispose vraiment, c'est lamentable.    Je n'ai pas beaucoup avançé aujourd'hui parce-que donc j'ai du lourd, je n'ai même pas envie d'en parler. J'ai bidouillé deux trucs ici ou là, ça tombe bien, j'en avais marre. J'ai vaqué pour ainsi dire, mais je ne suis pas resté sans rien faire, je m'occupe quoiqu'il en soit, ça m'occupe.
Posté par Bill Boquet à 21:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]